une vie un oeuvre

je voudrai trouver l'équilibre entre l'innovation, l'imagination et l'héritage des créateurs du passé où les influences devraient apporter un renforcement dans la personnalité

Ma recherche restera fondamentalement attachée à la frontière du figuratif et de labstraction, afin de réussir à en faire une synthèse;

 

Je travaille sur des images comprenant une part de réalité, une part d'imagination et de rêve d'autre part; l'irréalité, l'abstrait pouvant pénétrer dans les domaines du sensible et de l'émotion

Comprendre, c'est prendre le temps d'accepter que parfois la raison, le cartésien s'efface un peu pour faire place à l'émotion, au sensible

 

Ce n'est pas simplement une disposition de couleurs, c'est la qualité de cette disposition qui donne les effets sur l'optique et le ressenti, l'influence des couleurs les unes par rapport aux autres.

 

J'ai voulu la liberté d'exagérer, de déformer, de reconstruire autre chose, à partir du réel, d'autres images imaginées, mais donner à voir un espace où la lisibilité laisse une part à l'imagination du spectateur. C'est un désordre en quête de réorganisation.

 

A cette époque, j'ai fait un rêve, le plus beau rêve de ma vie : mes mains étaient matière; la couleur jaillissait de mes doigts et étaient leur continuité; le tableau se créait directement sous mes yeux; c'était merveilleux, miraculeux.

 

Les couleurs parlent, mais nous les entendons avec nos yeux; cest une balance entre la représentation du réel et celle des idées; cest construire une image mentale qui serait en partie pensée et sentie (réunir le sensible, l'émotion et l'imagination.)

Mon seul regret est de n'avoir pas pu épuiser l'inépuisable. Il y avait encore tant à chercher...